Association Maison Populaire de Genève

Accueil du site > Appels urgents > Liberté Pour La Journaliste Belgo-Kurde Denise Bilgin et NON à L’extradions (...)

Liberté Pour La Journaliste Belgo-Kurde Denise Bilgin et NON à L’extradions vers la Turquie !

vendredi 9 octobre 2015, par Maison Populaire de Genève

LETRE OUVERTE :

AUTORITES SUISSES,

DEPUTES-ES DU PARLEMENT EUROPEEN,

ORGANISATIONS INTERNATIONALES,

DEFENSEURS DES DROITS DE L’HOMME ET MEDIAS INTERNATIONALES

DENISE BILGIN travaille comme journaliste depuis plusieurs années en Belgique et Allemagne pour des journaux et chaînes Kurdes. Denise a été arrêtée et emprisonnée à l’âge de 17 ans en Turquie pour son engagement humanitaire et politique à l’université. Elle a été brutalement torturée par les forces de l’ordre de ce pays durant sa garde à vue avant d’être incarcéré. Les tortures et l’emprisonnement subi ont sérieusement affecté l’état de santé de Denise et elle a attrapé l’hépatite C, qui en souffre encore.


Ne pouvant plus supporter les pressions de la police politique en Turquie, elle est finalement arrivée, en 2003, en Belgique comme requérant d’asile. Le statut de réfugié lui a été reconnu, en 2005, en raison des persécutions politiques dont elle a été victime. Elle a poursuivi son activité de journalisme en Belgique et devenue citoyenne Belge.

Le 14 septembre 2015, Denise Bilgin est partie en Roumanie pour une mission de journalisme et elle a été arrêté à la demande Turquie via l’interpole et placée en détention à Craiova en Roumanie suite à une demande d’extradition formulée par la Turquie., en étroite collaboration avec les autorités turques.

Sauf à considérer qu’énoncer une opinion critique est un délit, Denise Bilgin n’a jamais contrevenu à la loi. Pourtant, la Turquie s’acharne à criminaliser son engagement citoyen et exige son extradition. Le mandat d’arrêt établi par la Turquie se base essentiellement sur des fausses informations fournies par la police politique turque.

La Roumanie, en tant que signataire de la Convention de Genève relative au statut des réfugiés et celle contre la torture, ne doit pas extrader Denise Bilgin.

Elle reste ainsi sous la menace permanente d’une extradition vers la Turquie. Cette situation est intolérable. Nous refusons l’extradition de Denise Bilgin et exigeons que cessent les poursuites à son encontre.

La situation actuelle de la Turquie est catastrophique pour les journalistes et défenseur des droits de l’homme.

Sa vie est en danger et notre liberté d’expression à tous est en jeu. Dans le premier cas, Denise Bilgin risque la torture, voire la mort. Dans le deuxième cas, il risque, comme déjà arrivés à d’autres militants, d’être condamné à tort et mis à l’isolement qui est assimilé, par les normes Internationales, aux mauvais traitements, voire à la torture.

C’est pourquoi nous vous prions de bien vouloir écrire aux autorités Roumaines et aux instances onusiennes et européennes pour la libération de Denise Bilgin et Non l’extradition vers la Turquie.

Actions : Nous vous prions de bien vouloir écrire aux instances onusiennes et aux autorités Romanie :

MISSION PERMANENTE DE LA ROUMANIE auprès de l’Office des Nations Unies a Genève et des Organisations Internationales en Suisse

Télécopieur : +4122 752 2976

Courriel :mission.romania@romaniaunog.org

United Nations High Commissioner for Human Rights :

urgent-action@ohchr.org

Identifiants personnels

Lien hypertexte :

Si vous avez un site Web, vous pouvez l'indiquer ci-dessous

Un message, un commentaire ?

86 Signatures

Date Nom Message
18 juillet
vektik
18 juillet
nations
https://goo.gl/CLUwST https://goo.gl/G2zBvr https://goo.gl/bfB5cn https://goo.gl/vAwTWh https://goo.gl/eqLG6i https://goo.gl/fmz6sc https://goo.gl/NnwRuP https://goo.gl/X298JN https://goo.gl/Uh8go4 https://goo.gl/sfg92f https://goo.gl/fXGrRF https://goo.gl/CZXgfT https://goo.gl/boRZdZ https://goo.gl/P7AcUs https://goo.gl/vb9Ys3 https://goo.gl/Q5edHd https://goo.gl/F9KP5E https://goo.gl/FEH751 https://goo.gl/3dkswg https://goo.gl/fVYroq https://goo.gl/kQJYnR https://goo.gl/kW4p1B https://goo.gl/yhdFop https://goo.gl/B2V6fA https://goo.gl/3H1CMs https://goo.gl/j3PCFL https://goo.gl/wN6zzv https://goo.gl/qoMaZ1 https://goo.gl/Q5KsvN https://goo.gl/yX4oe6 https://goo.gl/f5NLki https://goo.gl/Wr4URm https://goo.gl/1Deu9s https://goo.gl/Cokxbn https://goo.gl/YbsFsH https://goo.gl/nWEwTp https://goo.gl/SgFYkD https://goo.gl/oQCz2F https://goo.gl/ogF9Sn https://goo.gl/94sYuX https://goo.gl/37RtAs https://goo.gl/cnFb82 https://goo.gl/ZRsqrn https://goo.gl/CjzDw7 https://goo.gl/4yVUU8 https://goo.gl/YCPDhK https://goo.gl/fgefdW https://goo.gl/2g2Hy2 https://goo.gl/Tj9kY5 https://goo.gl/uHPvf5 https://goo.gl/L4sxVf https://goo.gl/fEfkh4 https://goo.gl/v7FfMx https://goo.gl/TPZzoH https://goo.gl/HjWzzC https://goo.gl/byFSYP
31 janvier
Elena
31 janvier
Yves
31 janvier
Jeannette
31 janvier
Jean
31 janvier
Jean
31 janvier
Marie
31 janvier
Kevin
31 janvier
eric
Le continent européen ne conserva de sa flore d’origine qu’un petit nombre de vestiges qui purent, après le dernier retrait des glaciers, il y a à peu près 10000 ans, reprendre leur place dans la mesure où le climat, resté plus froid après la période postglaciaire, ne s’opposa pas à ce retour dit la magicien. Voilà pourquoi comme a dit le magicien le règne végétal de l’Europe centrale n’est plus qu’une faible image, très incomplète, de ce qu’il était à l’origine
31 janvier
eric
Il fit plus froid, les glaciers descendirent des montagnes et recouvrirent les plaines dit le magicien. La végétation recula devant leur souffle glacial. En Europe centrale, les massifs montagneux, orientés principalement est-ouest, constituèrent souvent un obstacle insurmontable dit le magicien. Un grand nombre de végétaux ne réussirent pas à s’échapper et moururent, victimes du froid
31 janvier
eric
Il est de voter, ce site est utile
31 janvier
Annie
Il est de voter, ce endroit est utile
6 janvier
Lalapibap
4 janvier
Qiliam

0 | 15 | 30 | 45 | 60 | 75


Suivre la vie du site RSS 2.0 | contact | liens | plan du site | espace privé | SPIP